Semaine Spéciale Occasions : Découvrez nos prix fous ICI

Comment choisir son mobil home ?

Devenir propriétaire ne se résume pas à l’achat d’un mobil-home. Il s’agit, avant tout, de bien choisir le modèle de votre future résidence secondaire.
Il faut effectivement qu’il plaise à toute la famille puisque vous allez partir ensemble en vacances.
En outre, le mobil-home reste la solution d’hébergement la moins coûteuse. Toutefois, il faut respecter une procédure et une législation particulière pour son installation.
Contrairement à une maison, vous ne pouvez pas installer votre mobile-home sur un terrain privé. Il est obligatoire de le faire sur une parcelle à louer dans un camping ou un parc résidentiel de loisir.
En tout cas, certains conseils vous aideront à bien choisir votre mobil-home.

interieur O'HARA LIVING

Trouver le terrain

Le choix du terrain d’implantation doit précéder celui du mobil-home. En effet, la législation française interdit l’installation de celui-ci sur un terrain autre qu’un emplacement dédié (camping, parc résidentiel). Vous ne pouvez pas non plus y habiter toute l’année car le mobil-home doit rester une résidence secondaire.

Signer le contrat de location de la parcelle

Louer une parcelle dans un terrain de campings doit donner lieu à la signature d’un contrat. Cela se fait entre le gestionnaire du terrain et le propriétaire du mobil-home. Ce contrat de location régit vos droits et vos devoirs, mais également ceux du bailleur. Exigez-le donc au moment de votre accord. Il sera indispensable en cas de litige. Il reste valide pendant un an et est renouvelable par tacite reconduction.

Choisir le mobil-home

Vous trouverez le mobil-home qui vous convient le mieux auprès d’un concessionnaire. Celui-ci propose généralement des modèles neufs et d’occasion. Le gestionnaire de camping peut aussi vous proposer une sélection de mobil-homes. Vous pouvez en acheter un auprès de celui-ci si le plan d’aménagement, les équipements et la décoration intérieure vous plaisent.

Négocier le coût de l’achat

En achetant un mobil-home, vous pouvez choisir entre un prix « départ usine » et un prix « livré ». Dans le premier cas, vous prenez possession du mobil-home directement à l’usine. Son transport jusqu’au terrain d’implantation est ainsi à vos frais. Quant au prix « livré », cela inclut les frais de transport du bien jusqu’à l’entrée du terrain d’implantation. Pour baisser un peu la facture, vous pouvez négocier quelques équipements du mobil-home (lave-vaisselle, micro-onde…).

Financer l’achat

Vous pouvez demander un crédit à la banque pour financer votre achat à 100 %, quel que soit son montant. Toutefois, la durée du crédit ne dépasse pas 15 ans. Plusieurs propriétaires ont recours à ce moyen pour acheter leur mobil-home. En savoir plus sur le financement d'un mobil-home.

Etablir un bon de commande détaillé

Une fois le mobil-home choisi, établissez un bon de commande détaillé. Il doit comporter une description complète du bien (aménagement intérieur, équipements, options). Il doit aussi inclure les conditions d’achat et de livraison.

S’informer sur les taxes incombant au mobil-home

Plusieurs taxes incombent au mobil-home: droit d'entrée, calage et raccordements, taxe de séjour, loyer annuel de la parcelle, assurance… Comment et quand payer chacune de ces taxes ? Renseignez-vous sur ces points pour éviter les retards de paiement et éventuellement des sanctions.

Bien installer le mobil-home sur sa parcelle

L’installation de votre mobil-home sur la parcelle du terrain d’implantation doit être effectuée correctement. Celui-ci doit conserver ses roues et sa barre de traction en permanence. En revanche, vous pouvez retirer les accessoires à tout moment (cabane de jardin, terrasse…).Connaître les droits et les devoirs du propriétaire
Les gestionnaires de campings mettent en place un règlement intérieur. Tous les propriétaires de mobil-homes installés sur ceux-ci doivent le respecter. Pour ce faire, vous devez d’abord connaître ce règlement. Cela concerne généralement l’aménagement et l’entretien des parcelles.

Louer son mobil-home pour rentabiliser l’investissement

Pour rentabiliser vos charges annuelles, vous pouvez faire louer votre mobil-home pendant l’été. N’oubliez toutefois pas que la location à un tiers revient à sous-louer son emplacement. Il faut donc obtenir l’accord du camping ou du parc résidentiel.

Mis à jour le